Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DASES-SUPAP-FSU

Le corps des Masseurs-Kinésithérapeutes est un corps de catégorie A ou B. Cet article traite de la situation des Kiné en Catégorie B (pour la Catégorie A: voir ici).

Le corps des Masseurs-Kinésithérapeutes en Catégorie B a été placé en voie d'extinction lors de la création du nouveau corps des Masseurs Kinésithérapeutes en Catégorie A : il n'est donc plus possible d'intégrer ce corps en Catégorie B, conservé par les Kinés qui en ont fait le choix.

Contrairement au corps des Masseurs-Kinésithérapeutes A, en catégorie sédentaire, le corps des Masseurs-Kinésithérapeutes B est en catégorie active et ouvre de ce fait droit à un départ en retraite anticipé.

Le corps des Masseurs-Kinésithérapeutes est divisé en deux grades:

  • Masseurs-Kinésithérapeutes de classe normale
  • Masseurs-Kinésithérapeutes de classe supérieure

CONDITIONS DE PROMOTION A LA CLASSE SUPÉRIEURE

Peuvent être promus à la classe supérieure", les Masseurs-Kinésithérapeutes comptant au moins 2 ans d'ancienneté dans le 4ème échelon de la classe normale et ayant accompli 10 ans de services effectifs dans un corps ou cadre d'emploi  classé dans la catégorie B.

 

Les possibilités de promotion sont néanmoins limitées par les Ratios Promus/Promouvables:

Les Ratios Promus/Promouvables (RPP) indiquent pour chaque année le taux d'agents remplissant les critères de promotion (ou "promouvables") qui seront promus après avis de la Commission Administrative Paritaire. Pour rappel, dans d'autres collectivités, les RPP n'existent pas et les agents remplissant les conditions d'ancienneté sont automatiquement promus !

Le SUPAP FSU défend des ratios à 100%, seuls garants d'une évolution de carrière et d'un niveau de revenus corrects pour tous. Dans l'attente, chaque année de nombreux professionnels sont laissés sur le carreau: la faute aux "Ratios Plouf/Plouf" qui génèrent une "roue de l'infortune" !

 

Revalorisation du point d'indice au 1er juillet 2022

La FSU, aux côtés d'autres organisations syndicales, demandait de longue date une revalorisation du point d'indice (permettant l'augmentation de l'ensemble des salaires de la fonction publique).

Pour rappel, le point d’indice sert à calculer le salaire de l’ensemble des fonctionnaires dont le traitement budgétaire est égal à :

Valeur du Point d’indice x Indice majoré x Temps de travail.

Au 1er juillet 2022, le point d'indice a été revalorisé de 3,5%. Une augmentation largement insuffisante au regard de l'inflation et des retards de salaire dans la fonction publique qui n'arrive plus à recruter et où les postes vacants se multiplient au détriment de la qualité de service public !

Pour les Kiné de catégorie B ces 3,5% représentent une augmentation médiane de 75€ bruts pour les classes normales et de 88€ bruts pour la classe supérieure.

 

LES GRILLES

 

Masseur-Kinésithérapeute de classe normale

Echelon

 

Indice Brut

Indice majoré

Durée

        

Salaire brut        

Echelon

 

Indice Brut

Indice majoré

Durée

        

Salaire brut        

1

418

371

2 ans

1799€36

2

438

386

3 ans

1 872 €11

3

460

403

3 ans

1954 €56

4

489

422

4 ans

2046 €71

5

517

444

4 ans

2153 €41

6

563

477

4 ans

2313 €47

7

614

515

4 ans

2497 €77

8

664

554

 

2686€92

 

Masseur-Kinésithérapeute de classe supérieure

Echelon

 

Indice Brut

Indice majoré

Durée

        

Salaire brut        

1

532

455

1 an

2206€77

2

553

469

2 ans

2274 €67

3

587

495

2 ans

2400 €77

4

624

521

2 ans 1/2

2526 €87

5

652

544

2 ans 1/2

2638 €42

6

674

561

2 ans 1/2

2720 €87

7

693

575

2 ans 1/2

2788€77

8

705

585

3 ans

2837€27

9

725

600

3 ans

2910 €02

10

751

620

 

3007 €02

Commenter cet article