Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DASES-SUPAP-FSU

Pour bien débuter l’année, la troupe des Toquées de l’éthique a rédigé des vœux à sa façon, présentés en avant première lors des vœux de la DASES.

Pour la première participation du SUPAP FSU au Courrier du CASVP, nous avions souhaité faire profiter ses courageux lecteurs d’un extrait des vœux des toqués. Introduire un peu de vrai et de poésie dans ce gratuit débordant de faux et d’autopromotion. Mais ce projet s’est heurté au contrôle du CASVP qui n’a pas jugé bon de le publier.

Dans une magistrale et inédite interprétation de la liberté de presse, la Direction du CASVP a demandé au SUPAP FSU de modifier son texte, d’en retirer les propos humoristiques et qui, nous en convenons, manquaient de révérence (!).

Forts de nos convictions (et du droit qui aujourd’hui encore permet aux auteurs, humoristes, caricaturistes et autres imitateurs de s’exprimer librement sans se faire descendre par leurs directions) nous avons refusé d’apporter ces modifications.

Vous retrouverez ci-dessous (en exclusivité mondiale, donc) les vœux des Toquées en version intégrale et non CASVP censurée :

 

 

Oyé oyé chers agents,

 

L’évènement l’impose, en cette année inique

Les assistantes sociales des Toquées de l’éthique

Vous font part de leurs vœux, dans le but qu’ils s’appliquent

Bien qu’ils ne soient guère pieux, mais plutôt pragmatiques

 

Souhait numéro un : que l’on puisse héberger

ceux qui sont dans la rue, car 115 saturé.

Puisqu’en 2018, nous les avons comptés

Nous savons désormais quel budget allouer

 

RAP : la vie n’est pas un escape game...

115, 115 : un un cinq

Mais c’tait pas l’code d’entrée ?

S’ tu sais pas où crécher…

Crécher crécher crescendo,

Sur un matelas, chez des potos, dans l’hall de gare,

Et dans l’métro

 

115, tous les jours,

j’t’ai joué comme au loto,

j’tai joué plus qu’à mon tour,

j’ai fait l’SIAO

j’ai toujours pris un four

 

Souhait numéro deux : que pour tous les mineurs

la protection requise opère sans délai

qu’un enfant à la rue soit conçu en danger

qu’un mineur étranger soit aussi protégé

Et qu’en tous les foyers, l’éduc soit diplômé

 

RAP : on fait que d’nous gonfler

pour les délais d’IP

3 jours pour le courrier,

4 pour la VAD

le rapport, la conclu

tu vas bouger ton cul

Tout ça pour poireauter

8 mois pour l’AED

 

 

Souhait numéro 3 : arrêtons de compter

Les contrats RSA, les affaires signalées

Que la déesse Isis cesse de nous envoûter

Que PEPS soit un outil, pas une finalité

Tachons de conserver comme priorité

Un accueil du public un brin humanisé

Et quand dans un service, une idée est donnée

qu’on cesse de nous vendre, pour la réaliser

RAP : « le copil, le costrat, le codir, le Coges,

les cocause toujours

“Nous allons faire un groupe de travail” : des barres

“j’ai commandé une étude” : gâchis

“envoyez moi un mail” : “toi tu m’envoies un vents”

« le copil, le costrat, le codir, le coges, les cocause toujours »

 

Souhait numéro 4 : assez de procédures

faisons avec chacun un travail singulier

prenons le temps qu’il faut, peu importe qu’il dure

Du travailleur social, c’est le cœur de métier

 

RAP : la vraie vie n’entre pas dans des logiciels FORMATES

si tu es minuté, tu n’es pas écouté

tout être est singulier, faut pas standardiser

si tu l’as pas pigé, faut changer de métier

 

 

 

Bonne année

 

Les Toquées de l’éthique

Commenter cet article