Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par DASES-SUPAP-FSU

Une assistante sociale mutée arbitrairement dans le but de faire taire les travailleurs sociaux

Une assistante sociale mutée arbitrairement dans le but de faire taire les travailleurs sociaux

Le lundi 5 septembre, une assistante sociale du 20ème a été convoquée pour un entretien professionnel  par Monsieur Lefilliatre, chef du service des ressources humaines.

Lors de cet entretien, il lui a été notifié sa mutation sous quinzaine dans un autre service social polyvalent. Le SUPAP FSU et la CGT, présents lors de l’entretien, n’ont pu que constater que l’administration avait pris la décision de déplacer un agent, en dehors de toute procédure disciplinaire (l’agent n’ayant commis aucune faute permettant à l’administration de prendre une sanction à son encontre). 

La mutation dans l’intérêt du service : c’est quoi ?

La mutation dans l’intérêt du service traduit le pouvoir discrétionnaire de l’administration de déplacer à sa guise et sans motif ses agents (titulaires de leur grade mais pas de leurs postes). Elle est à différencier de la mutation d’office, qui est, elle une sanction disciplinaire.

La mutation dans l’intérêt du service : pourquoi pas moi ?

Parce qu’en 2017 les administrations, sensibilisées aux questions diverses relatives au droit des personnes, n’utilisent plus depuis longtemps cette procédure venue d’une époque (révolue ?) où l’arbitraire et la discrimination étaient acceptables.

En ressortant du placard cette procédure, le CASVP entre dans une nouvelle ère face à ses agents : celle du « Si tu l’ouvres, je te mute ». Le choix de la direction ne fait pas de doute sur sa volonté de faire un exemple pour dissuader toute velléité de contestation ou d’engagement syndical. Elle illustre une fois de plus le fait que la direction n’a rien compris ou entendu des difficultés exprimées par les agents du 20ème, et n’a qu’une lecture unique du problème : « ils sont chiants, il faut les taper fort ». De ce fait, la situation sur l’arrondissement ne cesse de se dégrader depuis plus d’un an et il est à prévoir que cette dégradation s’accélère brutalement du fait de cette mesure… Jusqu’à ce qu’ils comprennent, essaient de renouer le dialogue : mais quand et sera-t-il encore temps pour les personnels (secrétaires, sociaux, encadrants) et usagers de ce service ?

Nous sommes tous concernés !

En sanctionnant sous un motif fallacieux une assistante sociale aux états de service irréprochables, qui n’a commis aucune faute et dont le dossier est vierge, le CASVP entre dans une nouvelle ère : celle de la répression. Dès demain, sans avoir commis de faute, nous sommes tous susceptibles d’être ainsi sanctionnés arbitrairement sur la base de motifs discriminatoires !

L’intérêt du service est à la reprise du dialogue et au rétablissement de la confiance !

Nous avons interpellé la direction au sujet du SSP 20 pour leur rappeler que cette décision était tout à fait contradictoire avec les objectifs posés par la conclusion de l’audit selon lequel : « La situation ne pourra s’améliorer qu’à travers l’instauration de conditions de dialogue renouvelées, qui elles-mêmes ne pourront s’effectuer que progressivement à travers la restauration d’un minimum de confiance réciproque entre les acteurs. ». Or, les actes posés par la direction tendent à réprimer, discriminer, décourager les agents … il semble que la direction soit plus déterminée à casser qu’à rétablir les conditions de travail ensemble, de dialogue, de confiance. Le choix qui est laissé aux agents : se laisser abattre ou se battre pour pouvoir travailler ensemble dans une relation de confiance et pas sous la menace d’être muté à tout moment !

Pour la défense de nos droits et libertés,

Dans l'intérêt du dialogue social et du travail social

et en soutien à notre collègue "sacrifiée" arbitrairement pour l'exemple:

Rassemblement devant la mairie du 20ème (Place Gambetta)

le jeudi 14 septembre à 12h30

Pour ce premier rassemblement, le préavis de grève ne concerne que les agents du SSP 20, vous pouvez les soutenir sur votre pause méridienne.

Nous vous invitons à partager et signer la pétition ci-dessous :

 

Commenter cet article