Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par DASES-SUPAP-FSU

Acide Social

La DASES entre à l’ère numérique. On informatise, on fiche, on formularise, et… on fait des vidéos !

Sur le site Vimeo, la DASES se lâche à travers son compte « Mairie de Paris DASES ». Musique techno, jolies couleurs, agents et usagers contents voire déchainés (Ségolène Neuville s’amuse à tremper ses mains dans la peinture, Jean Paul Raymond enfile une casquette et Anne Hidalgo fait des selfies entourée de smurfers déguisés en capotes…): bienvenue à la DASES 2.0.

Mais moi, dans mon  petit bureau quand je regarde ces vidéos, je suis jalouse. Ils ont l’air de s’éclater à la direction, c’est pas juste ! Moi aussi je veux comme eux : qu’on me donne les moyens d’être heureuse au travail ou de l'acide/des champignons.

Alors, moi aussi je ferai un film avec des super couleurs, mon plus beau sourire et même de la musique techtonique.

Je me filmerai en train de prendre mon pied sur le nouveau règlement intérieur du FSL et faire des free hug dans la salle d’attente pour le lien social.

Je serai épanouie et morte de rire en ressortant d’une VAD chez Mr Diogène-qui-a-3-chats-4pigeons-estropiés-en-élevage-100cafards-et-1000punaises-de-lit.

À 9h00, les rencontres avec les collègues se ponctueraient chaque jour d’un Bonjour chantant inspiré de la Belle et la Bête (et si y’en a un qui chante pas, hop un mail « radicalisation » !).

J’accueillerai toutes les nouvelles directives dispensées en réunion de service avec des étoiles et des cœurs dans les yeux.

Je m'inclinerai devant la déesse ISIS et ma dévotion n'aura plus de limites: je remplirai toutes les cases avec ferveur et demanderai qu'on en créée encore, et encore et encoooore !!!

Je déborderai de projets du feu de Dieu pour en faire toujours plus avec toujours moins. J’aurai plein d'idées pour développer la « bienveillance » qui feront gagner à Paris des thunes et des prix Territoria « Les pauvres travailleurs sociaux passent trop de temps à chercher des hôtels pour les familles à la rue, limitons au maximum les cas où on paie l’hôtel, ils gagneront du temps ! ».

Mes échanges syndicaux avec la DASES ne seraient plus que cajoleries et coups de coudes dans les côtes: Jean Paul serait Barthez et moi Laurent Blanc, je m'installerai gentiment sur les genoux de Jérôme pendant les Comités Techniques et chanterai, en déclaration liminaire, à la gloire de ¯ Dominique, nique, nique ¯ !

Je revendrai sur le Bon Coin ma panoplie d'insoumise (cravache, éthique et code de déonto inclus), pour devenir la femme silencieuse, douce, souriante, soumise et consentante que mon pépé cantalou a toujours voulu que je sois !

Je passerai de chienne de garde à chien de plage arrière !

Je me vois déjà, abandonnant mon Sévère au profit d'un Docile... Ce serait une révolution pop et colorée, idéal pour la Comm', hyper esthétique en Viméo!

Alors, Jean Paul, il n'en tient qu'à toi :

Donnes-nous quelque chose (mais pas la casquette, hein, on est en dèche mais faut pas déconner)  !

Des effectifs, des moyens, de l'acide ou des champignons ! Juste un petit truc qui nous "perche" à votre niveau, parce qu'ici, en bas, dans le réel, dans les services sociaux, on demande que ça de faire comme vous : de planer !

 

Dociline

 

Commenter cet article

Angelilie 11/06/2017 16:15

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur mon pseudo. à bientôt