Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par DASES-SUPAP-FSU

0 + 0 = la tête des Travailleurs Sociaux !

Alors celle-là, tu ne l’avais pas vu venir. Et pourtant tu avais bien calculé ton coup, pensais-tu, en devenant assistante sociale en polyvalence. Normalement, ça aurait même pu passer inaperçu jusqu’à la fin de ta brillante carrière. Seulement voilà, ces derniers temps ça commence à se voir : tu es nulle en maths.

Avec un minimum de logique, tu avais réussi à sauver la face jusqu’à présent. Ça avait commencé par ton choix ultra stratégique de la filière littéraire au lycée. Puis, à la fac, tu avais suivi un cursus certes scientifique, mais en sciences molles, donc forcément c’était moins dur. Après, en formation d’AS, tu avais juste eu à esquiver un module, facilement repérable à son intitulé limite racoleur « approche du surendettement sous l’angle comptable ».

Aujourd’hui soyons honnêtes, tu ne sais pas compter toute seule combien font moins 40% sur un manteau à 100 €. Mais question boulot, d’habitude, tu formes un duo assez génial (genre Amadou et Mariam ou DASES et CASVP) avec ta fidèle complice la calculatrice. Et tu t’en sors aussi pas mal grâce à ta collègue de bureau fortiche en AEB, qui déchiffre tous les mois les mystères de ta fiche de paie.

En fait, si tu te souviens bien, le problème a commencé pendant ta formation obligatoire à ISIS*. C’est là qu’on t’a expliqué qu’avec ce progiciel qui quantifie ton travail, un appel téléphonique dure toujours 2 minutes. C’est comme ça, c’est un genre de valeur absolue. Ça t’a fichu la honte, toi qui étais persuadée que quand tu passais 73 minutes à essayer de joindre le 115, ça durait vraiment 73 minutes. Et bien non, en fait 115 X 73 = 2. Première nouvelle !

Après t’être fait bien griller en formation, c’est ton encadrant d’équipe qui a commencé à avoir de gros soupçons. Tout ça parce que tu as voulu faire la maligne à ton entretien annuel, en lui parlant de ta charge de travail qui avait un chouïa augmenté. Il t’a corrigée vite fait, bien fait, avec un théorème incontestable pire que Pythagore: la somme de ton travail est égale à zéro si les actes professionnels ne sont pas enregistrés dans ISIS. Pour le calcul élémentaire tu repasseras…

Et maintenant, tu réalises qu’avec tes graves lacunes en algèbre, tu ne comprends plus un seul mot de ce que dit la responsable de service. Tu aurais juré qu’un montant décent pour une prime de fin d’année ça devait faire quelques centaines d’euros? Que nenni, une dizaine d’euros ça suffit ! Tu croyais que plus de postes vacants ça faisait plus de recrutements ? Et bien pas du tout ! Si tu n’ajoutes pas une grève de travailleurs sociaux, ça fait un total inférieur ou égal à zéro recrutement.

Le pire c’est que tu n’arrives même pas à solutionner une simple équation. La direction a beau radoter, ça veut pas rentrer :

(équipe¹ + nouveau cadre déconnant = difficultés et souffrance au travail)   
(prise en compte sérieuse par la hiérarchie).

De même, tu sauras que :

(équipe¹ de 11 TS – 6 TS partis en 1 an voir si l’herbe - ou le cadre - était plus verte ailleurs) = (la hiérarchie ne voit toujours pas où est le problème).

Et enfin:

(équipe¹ en souffrance + cadre toujours aussi à côté de la plaque + demande de supervision) = (11 mois de délais pour le début de la supervision) = (11 mois de grosse galère).

Du coup, motivée par les pubs Acadomia dans le métro, tu t’es lancée dans des cours de soutien en mode les mathématiques c’est fantastique. Mais tu fini par te demander si ça sera suffisant quand tu vois qu’en fait, même tes collègues les plus rationnels (les CESF quoi…) ne sont plus au niveau. Il faut dire que tu as à faire, dans la hiérarchie, à des calculateurs de génie. Et tu sais que le mot calculateur peut avoir plusieurs sens : parce que tu es peut-être nulle en maths mais en français, tu gères !

 

Signé : LADY PolyGAGA

 

* ISIS : Logiciel (de merde) chargé de ficher les pauvres et traduire en statistiques l'activité des travailleurs sociaux.

Commenter cet article